Groupe Progrès Solidarité : une instruction civique

mardi 10 avril 2012 par Radio-Grésivaudan

Il aura fallu trois séances, toutes riches en interventions, en échanges, en débat, pour donner à des jeunes qui atteignent pour la plupart à la veille des échéances électorales, l’âge légal pour remplir leur devoir civique, le goût de se pencher d’avantage sur les programmes proposés par les différentes formations politiques.
Et l’on partait de loin si l’on considère l’ignorance de certains de ces jeunes quant aux institutions qui les gouvernent, aux élus qui les représentent, aux répercussions qu’un choix exprimé dans l’isoloir peut avoir sur leur vie quotidienne.
L’association GPS, plus motivée que découragée par l’ampleur de la tache a mobilisé avec la complicité du LEGPA de St ismier, des acteurs de la vie politique, des enseignants, et ses propres ressources pour essayer d’éclairer leur lanterne.
Trois séances qui se sont achevées ce mardi 3 avril par la présentation, par 5 jeunes engagés dans les partis et dans la campagne, des programmes, des valeurs de leurs formations respectives et les motifs de cet engagement. Cette proximité générationnelle a permis a certains de mieux saisir pourquoi et comment on pouvait, de spectateur passif, devenir un acteur impliqué de la vie sociale.


ecouter le dossier