MONOFOCUS "Fratelli Brutti"

Electro Blues Forain

jeudi 14 mai 2009 par prog

Une botte de paille, un tambour, une caisse en bois, un tuba, une guirlande de lampions, un banjo, une roulotte, un sampler. Voilà l’univers des Monofocus. Trois presque manouches, mi-cow-boys, mi-clowns, bourrus pour de faux, arrivés dans la musique par le théâtre de rue. Personnages atypiques au parcours atypique qui logiquement, ne pouvaient que produire un genre musical atypique, qu’ils appellent de l’électro-blues-forain. Rencontre avec Freddy Boisliveau, Vincent Petit et Yann Servoz, à la veille de la sortie de leur premier album, Fratelli Brutti et au lendemain d’un de leur nombreux concerts, entre une botte de paille, un tambour, une caisse en bois, un tuba, une guirlande de lampions, un banjo, une roulotte et un sampler.

Première chanson et immersion totale et abrupte dans son monde métissé, allant piocher dans des éléments qu’on aurait pu croire aux antipodes les uns des autres, plongeant l’auditeur dans un environnement sonore totalement inédit. Guitares bluesy, samples tous droits sortis de la culture folk, instruments forains, boucles électroniques, chant saturé et paroles en patois franco-italien pour un mélange explosant toutes les étiquettes actuelles.

Un univers en mouvement, repoussant ses limites à chaque chanson, dévoilant de nouveaux recoins de cette fusion improbable. Aux hymnes (Degringo, Fratelli Brutti), de plus en plus efficaces, entêtants, et … rafraichissants (nouveaux ?).

A écouter absolument !!!