Editorial du 7 au 14 octobre

vendredi 7 octobre 2016 par Radio-Grésivaudan

Un point commun entre Pokémon Go, les compteurs Linky, la génétique, la pornographie, facebook et la vente par téléphone ?
Intrusion, déshabillage et instrumentalisation de nos intérieurs…
Creux des intimités à cibler, fichage, optimisation, stratégies de rentabilité sur le flanc humain.

Siphonnage de l’individu dans ses trajectoires personnelles pour collectage d’informations, évaluation des habitudes, goûts et intérêts, scruté jusqu’aux tendances « défaillantes » de ses gènes. C’est gênant, vous ne trouvez pas ?
Devenir voyeur et vu, une démocratisation de l’indiscrétion.

Privilégier l’écran (de fumée) pourvu qu’il donne à battre et à débattre en détournant l’attention vers l’impasse morale et intellectuelle...
Comment utiliser les esprits et les corps sans écorcher l’écrin intime protégeant nos intégrités ?
Jusqu’à quel mur d’indignité nos intimités peuvent elles reculer, détournées de leur socle ?

Et si l’enjeu social aujourd’hui était de restituer à chacun l’intimité qui lui revient ?
Défendre le plus précieux de nos consciences mises à l’épreuve par le tout fiché, affiché, postiché ? L’intime ne se jardine t-il pas avec soin ?
Le soin c’est du temps, malgré le fameux « temps c’est de l’argent »…

E.G