Editorial du 2 decembre au 9 decembre

vendredi 2 décembre 2016 par Radio-Grésivaudan

On n’y croyait plus. Preuve est faite que les voies du Seigneur sont impénétrables. Mais quand j’ai vu Ludivine et Frigide se pointer auprès du Messie j’ai compris que quelque chose de miraculeux venait d’advenir. Et mes pensées furent tout de suite pour celle qui ne croyait plus ( je plaisante) qu’un tel miracle fût possible. Et je ne doute pas un instant que ce fut pour Christine un véritable avènement, que dis-je, une épiphanie, que ce surgissement soudain , d’un vrai rural enchrémé comme on n’en rencontrait plus depuis que la chienlit usurpait les lieux du pouvoir conquis par effraction. Enfin Fillon vint ! Loués soient les retraités de la Sarthe et de la France profonde qui on permis ce surgissement patriotique auprès duquel le trumpisme s’apparente à du pipi de mécréant.

Mais attention ! Vigilance ! La horde des hérésiarques n’a peut-être pas dit ses derniers mots. Alain, François, Nicolas, Thierry et les autres ruminent sûrement en sourdine avant que de mal digérer le brouet potageux qui les a privés de leur soupe habituelle. Vigilance, donc ! Il ne faudrait pas que tout cela finisse en eau de Boutin et ne nous fillons point aux sourires convenus et aux serrages de pogne comme à la maison.
Enfin Fillon vint ! Que son règne arrive et la maison sera bien gardée. Fini le temps des feignasses et des assistés. Heureux les pauvres au turbin : 48 heures par semaine pour conforter la productivité des actionnaires assis tout près de Dieu. Les femmes à la cuisine et le ventre accueillant, ponte obligatoire et messe le matin. IVG conservée mais remaniée : Inquisition Vigilance Grossesse.
Finie la sieste ignoble des fonctionnaires ivres à force de téter la sève et la moelle des travailleuses-travailleurs, abusés par de mauvais conseillers, shootés au laissez-aller, au paracétamol et au repos hebdomadaire. Honte aux pédagos pervers, gorgés de vacances et de suffisance, prophètes du genre et de l’insoumission, fossoyeurs de Louis XVI et de Jeanne d’Arc, ignobles propagandistes du renoncement et des fausses valeurs, droitdelhommisme et laïcité, du marais des gauches et des bobos où se vautre l’anti-France.
Enfin Fillon vint ! Hosannah ! Sursum corda ! Debout la France des gagneurs, des fidèles et des rameurs ! Retour aux fondamentaux de la droite et des évêques : tais-toi et bosse, Dieu et le Medef reconnaîtront les leurs. Place aux humbles et aux repentants abusés par les mauvais pasteurs des Pyrénées-Atlantiques ou de Corrèze, malheur aux faux samaritains dont le nombre n’impressionne que les faibles et les feignants, pardon aux brebis égarées de la blonde Furie, la place où paître leur est déjà prête. Hors la France profiteurs et basanés des pays étrangers où se complaisent l’ignorance et l’impiété, assoiffés de T3 et d’allocations, embusqués comme au djebel au temps de la conquête, ivres de flemme et de farniente , prédateurs de nos filles et de nos petits garçons. Pouah ! Infidèles, craignez ! Le temps est venu de votre Armageddon !
Et vous avouerai-je que depuis ce dimanche historique où se réveilla notre vraie France, celle de la modestie, du courage et de la foi, il m’arrive de rêver aux jeunes filles en fleur , aux goûters sous la tonnelle arrosés d’une limonade de la grand-mère, aux paysans fiers et laborieux penchés sur le manche de l’araire, aux femmes en jupe longue et sage sur culotte rose à froufrous et porte-jarretelles, les cheveux permanentés comme au soir de leur noce, aux enfants derrière leur cerceau, courant à perdre haleine accompagnés par l’aboi délicat d’un toutou de concours.
Revivre, enfin !
Arrière socialos, communards, mécréants, traîtres et philistins : le temps est venu de la sainte reconquête, loin des faubourgs délétères de la Sécurité Sociale.
 A moi les vrais Français,
Hue cocotte !
et vive le Beaujolais nouveau !

MA

12 frimaire 225


forum

  • Editorial du 2 decembre au 9 decembre
    20 février 2017, par Sancho

    Salut Max, Beaucoup de retard sur la lecture des éditoriaux de Radio Grésivaudan. Car après les Cannes...vint le CANARD ! Amitiés . JPGB