Ecole de St hilaire en classe verte à Vaunières

vendredi 10 juin 2016 par Radio-Grésivaudan

Le projet pédagogique revêt bien évidemment des aspects multiples : découverte d’un milieu assez différent de celui des enfants (plateau des petites roches en Chartreuse), apprentissage de la vie collective, motivation pour les apprentissages "classiques"…

Nous retrouvons les enfants en direct depuis Vaunières :

 mardi : Anna lou, Emeric, Kylian, Leelou, Robin
 


IMG/mp3/s23-classeverte_2016_06_07_pad.mp3
télécharger



Mercredi : Camille, David, Maya, Tasseie, Tibalt
 


IMG/mp3/s23-classeverte_2016_06_08_pad.mp3
télécharger


Jeudi : Evalye, Gaël, Ilona, Jordan, Simon


IMG/mp3/s23-classeverte_2016_06_09_pad.mp3
télécharger



Au programme durant toute la semaine ,

1 - découverte et comparaison de paysages : Vaunières est un tout petit hameau, perdu dans la montagne... On s’intéressera donc à son histoire et à la façon dont les hommes s’adaptent aux contraintes d’un territoire et à toutes les problématiques de la résilience : quelles sont les ressources naturelles ? les forces et faiblesses de ce site ?
Il s’agira d’appréhender les avantages et contraintes liés à cette situation particulière. Comprendre les questions d’autonomie (eau, gestion des déchets, alimentation en énergie, approvisionnements divers,… ces questions seront abordées avec l’angle de l’EEDD)
Une comparaison sera faite avec le fonctionnement de notre plateau des Petites Roches ( liaison avec le travail mené au cours de l’année).
 
Activités prévues :
- travail sur des cartes
- sorties sur le terrain : sorties pédestres (faciles) à partir du centre
- ateliers "bricolage" pour produire de l’énergie en utilisant l’eau, le vent…

2 – apprentissage de la vie collective : Apprendre à vivre ensemble, à respecter des règles, à être au service des autres (nous serons en autogestion), …
Activités prévues :
- 5 jours ensemble
- préparation des repas, vie commune, travail en équipes…
Les enfants sont répartis en 5 équipes qui se verront, chaque jour, attribuer une tâche différente : préparation des repas, reporters, repos, décorer-mettre la table-ranger, vaisselle.
5 adultes veilleront en permanence au bon déroulement de ces missions.

S’intéresser aussi à la particularité de ce village, à son ambition de réinsertion par les chantiers, à toutes ces réalisations coopératives et y participer de façon modeste notamment au travers d’une activité de jardinage.

3 - motivation pour les apprentissages "scolaires" : Cette piste est déjà largement utilisée depuis le lancement du projet car il faut écrire des lettres, calculer le budget, s’intéresser aux trajets, aux repas (conception des menus, quantités,…) ce qui donne un sens bien concret à de nombreux enseignements.
Pendant le séjour, il nous faudra notamment communiquer avec les familles en utilisant internet (site de l’école) et la radio (émission en direct tous les soirs pendant 15 minutes avec Radio Grésivaudan), tout ceci demande d’écrire, d’organiser ses idées…
Avant de concevoir les menus et leur équilibre, nous avons travaillé sur l’alimentation et la digestion…
Sur place, pendant le séjour, nous serons davantage dans une phase de collecte de renseignements. Chaque jour, une équipe de reporters munis d’appareil photo, papier-crayon, aura pour mission d’être la "mémoire" de la journée. Ce sont eux qui, en fin d’après-midi, traiteront les informations collectées afin de les ranger par thèmes et d’en faire les sujets qu’ils présenteront lors de l’émission radio du soir .
4 – ce qu’il est difficile de faire en classe "classique" :
* activités artistiques "salissantes" ou sur de grands supports : land’art, modelage (terre), … ces activités se feront sous forme d’ateliers animés par des parents qui seront proposés lors des temps libres.
* découverte et observation de la nature "en direct" : sorties en montagne avec observation de la flore et de la faune, lecture de paysages…
* anglais "appliqué" : vendredi matin, l’équipe "cuisine" nous préparera un English Breakfast et nous essaierons de ne parler qu’anglais !

Ensuite, de retour à l’école, il faudra reprendre toutes ces découvertes (en utilisant les synthèses quotidiennes), puis les mettre en forme en ajoutant les photos qui le méritent pour réaliser un dossier numérique qui sera ensuite distribué à chaque enfant (clé usb).