EPISODE 17 du 25/06/19

lundi 24 juin 2019 par a l’epoque des paquebot

25 juin 2019 – Episode n°17 Les histoires mêlées des 3 paquebots de Saint Hilaire du Touvet tissent un récit contemporain qui nous parle de nos manières de travailler, partager, soigner, grandir, vivre l’altérité, arriver et partir… C’est l’histoire d’une greffe sur plateau de petites roches et d’une page qui vole au vent après le tumulte et les interrogations… Continuons de questionner ce lieu absent du paysage. Que dit-il de nous, notre rapport à l’architecture, au travail, au soin ? Que dit-il de la ruralité, des grands microcosmes, de la nature et des friches ?

Cette émission propose 5 témoignages d’habitants ou anciens habitants qui se succèdent les uns après les autres. 5 témoignages, dont le premier d’entre eux est double puisque voilà Nathalie et Bastien, mère et fils… Une nouvelle voix, plusieurs dizaines d’années en arrière, voici Hervé Arbod qui se présente… Voici Lydie, cadre de santé, qui donne une teinte toute autre au mouvement migratoire du haut vers le bas. Et enfin voici Alain qui au contraire fait monter du sous-sol, la nourriture dans les étages…

Les bâtiments des anciens hôpitaux de Saint Hilaire du Touvet vont bientôt disparaître du paysage, image improbable d’un trou dans l’environnement familier. Avec eux disparaissent une certaine conception du soin, inscrite dans un cadre naturel et une architecture surprenants. C’est aussi l’histoire de Saint Hilaire du Touvet et du Plateau des petites roches qui entre dans l’oubli : un territoire à la fois paysan, ouvrier et médical avec un héritage social, culturel et intellectuel singulier.

Pendant que les bulldozers détruiront ce qu’il reste des établissements, il s’agit de se pencher collectivement sur cette histoire pour ne pas la laisser disparaître en silence durant les travaux de démolition.

Collecter, étudier, raconter, et (re)constituer ensemble cette histoire comme une mémoire commune à transmettre, un patrimoine immatériel « pour la suite du monde », un héritage à interpréter, à se réapproprier, à transmettre et à réutiliser pour nourrir le désir de vivre ici, les manières de travailler ailleurs et orienter les choix collectifs quant à l’avenir du village et du plateau.

A l’Epoque des Paquebots propose d’écouter deux portraits sonores par mois, mettant en lumière le témoignage d’une personne en particulier, ayant vécu une histoire particulière avec ces établissements...

Merci à toutes les personnes qui ont accepté de témoigner et merci à celles qui s’apprêtent à le faire pour compléter les nombreux récits qui composent aujourd’hui la mémoire sonore et un patrimoine vivant de ce lieu...

IMG/mp3/2019_06_25_epoque_paquebots_episode_17.mp3
télécharger

Soutenir par un don