Festival Who Got The Flower ?!

dimanche 30 avril 2017 par manon

La vie locale se délocalise à Pontcharra-sur-Breda pour le festival WGTF ?!
 
Le festival Who got the flower ?! est né en 2014, sous l’impulsion de l’association Espace Hip Hop et du crew Nextape.
Il se déroule dans la commune de Pontcharra-sur-Breda, en Isère du 26 au 29 avril.
Exposition, spectacle, stages ou encore après-midi détente sont proposés au public.
Originellement simple battle de breakdance pour jeunes, le festival se diversifie et s’élargit petit à petit.
Cette année est introduit un nouveau concept inédit, The Colab.
L’association Espace hip-hop évolue dans la vallée du Grésivaudan depuis plus de 10 ans en faveur du développement de la culture hip-hop auprès des jeunes.
Leur expertise est reconnue par l’ensemble des acteurs publics de la région et leur permet de s’investir dans la mise en place de stages, représentations chorégraphiques et dans l’organisation du festival international des cultures urbaines Who Got The Flower ?!
 
NexTape Crew : Noé, Justin, Geoffroy, Lucas, Soufiane, Jordan, Victor, Léo, Simon, Killian, Charly, Ronan, Luc, Luka, Mathys, Nico et Julien

Dix danseurs animés par ce besoin d’être toujours en avance sur leur temps, sur les modes, sur les autres. Officiellement créés le 28 février 2010 dans cette région grenobloise berceau des technologies de pointe, les Nextape ont tapé fort, vite et juste. Curieux de toutes les esthétiques, engagés très jeunes dans des processus de création personnelle, ils sont breakers, powermove, new styler et s’efforcent d’offrir des spectacles à la fluidité savamment candide, bourrés d’une énergie peu commune. Sur scène, les Nextape ont un rapport à l’équilibre saisissant : toujours sur un fil, interrogeant le rythme de nos urbanités contemporaines, contrebalançant l’urgence par une expressivité gracieuse, radieuse.

Après une première année de compétition acharnée qui les a vu gagner une réputation à travers la France, ils ont réussi à viser plus loin. On les a vus distiller leur art en Suisse, en Hollande, au Maroc. Avec toujours cette ambition de dépasser les académismes, cette envie de surprendre sans désarçonner ni fronder. Au contraire, il y a une telle amabilité, une telle humanité dans l’art des Nextape qu’on se surprend à sourire longtemps après les avoir vus danser. Même la chance leur sourit : la marque streetwear Renkar Wear les a déjà repérés. Elle les soutient dans leurs « battles », en fournissant notamment les vêtements de scène griffés à leurs noms. L’avenir des Nextape ? Il est en plein mouvement.
 
The Colab est un nouveau concept, créé en 2016. Son objectif est de conjuguer danse hiphop et musique acoustique, et de mettre le musicien et le danseur sur un même piédestal. Huit duos d’un danseur et d’un musicien se rencontrent dans un format de battle. Chaque musicien joue pour son danseur. À chaque tour, les vainqueurs récupèrent le ou les musiciens adverses. Le second tour est donc un trio. Enfin, la finale oppose deux quintettes, composés chacun d’un danseur et de quatre musiciens. Les perdants du premier tour se retrouvent dans un deux contre deux, accompagnés des musiciens de leur choix, où ils pourront au choix faire des prestations solo ou en duo. 

Who got the flower ?! souhaite montrer la culture hip-hop sous son meilleur jour, et la partager au plus grand nombre en étant un vecteur de découverte et d’ouverture entre différentes formes artistiques.
Le respect et la bienveillance sont de fortes valeurs pour WGTF ?!

Nos invités :

Jordan, membre de l’association et co-organisateur du festival. C’est le speaker du battle 3vs3 et 1vs1 junior du dimanche, cette année il sera également membre du jury pour le battle 1vs1 top rock et 2vs2 footwork du samedi après midi de 14h à 18h qui se déroulera au village hip hop
Noé, membre de l’association et co-organisateur du festival. Il sera cette année membre du jury pour le battle The Colab, auquel il a participé en tant que danseur l’année précédente et gérant du projet et de la mise en place du village hip hop avec l’architecte.
Marso, danseur français qui vit en Angleterre, gagnant du battle The Colab, il vient remettre son titre en jeu cette année.
Jordan Noe Marso
IMG/mp3/lvl_invite_2017_04_29_whotgottheflowers_jordan_noe_marso.mp3
télécharger
Jordan Noe Marso 2
IMG/mp3/lvl_invite_2017_04_29_whotgottheflowers_jordan_noe_marso2.mp3
télécharger


Mickael "Marso" Riviere est le fondateur de la Compagnie Decalage, Bboy’s Attic et fromMarz1.4 Photography. Il vit en angleterre.
​Né à Roanne, dans le massif central, il développe son goût pour la danse hip hop à 15 ans.
En 1999 il a rejoint le Circus Space for Professional circus training et a fait partie du New Millenium Company à Londres.
C’est là que l’inspiration est venue pour finalement le pousser à devenir un artiste hip hop. Il a déménagé à Birmingham à 2001 où le break et la capoeira sont devenues ses activités principales.
Il a ensuite fondé deux compagnies : Bboy’s Attic en 2004 et Company Decalage en 2005.

Marso
IMG/mp3/lvl_invite_2017_04_29_whotgottheflowers_mickael_marso.mp3
télécharger


Niek, danseur de renommée international vient des pays bas, il est venu l’année précédente également en tant que danseurs avec son groupe The Ruggeds (finaliste). Il sera cette année membre du jury dimanche pour le battle international.
Feature Film : Street Dance 2 / Actor (UK)
Fashion Show : Nike / Model (USA)
Concert : Fedde Le Grand / Dancer (Holland)
Performance : Madonna x Smirnoff / Dancer (USA)
1st Place / Hip Opsession 2012 (France)
1st Place /Battle Of The Year 2012 & 2013 (France)

Basé à Eindhoven, où il y a leur studio de danse Rugged Studio. Ils voyagent à travers le monde pour danser.

Niek
IMG/mp3/lvl_invite_2017_04_29_whotgottheflowers_niek.mp3
télécharger



Le groupe israëlien Unstoppabullz participant au 3vs3 international dimanche. Ils ont commencé en 2007.

Unstoppabullz
IMG/mp3/lvl_invite_2017_04_29_whotgottheflowers_unstoppabullz.mp3
télécharger

  Ecouter l’emission en integralité

emission integralle
IMG/mp3/lvl_2017_04_29_whogottheflowers.mp3
télécharger


Soutenir par un don