CréationS radiophoniqueS

dimanche 18h

dimanche 1er décembre 2019 par Radio-Grésivaudan

Dimanche 1er decembre à 18h
Le demi grand coeur de michel berger : un portrait mystique, musical et sensible de Olivier chevillon et christophe rault



 

La création radiophonique tends à disparaitre ou à être des îlots perdus sur la bande FM. CréationS radiophoniqueS se propose de diffuser certaines de ces création radiophonique en provenance de l’association histoires d’ondes, de nos voisins belge de acsr, de l’association Moineauphonique, du collectif "est-ce que tu entends ce que je vois, et de tout autres créateurs sonores.
Ce créneau sera également ouvert aux écoles de sons et créateurs de notre régions qui souhaiteront nous faire partager leur imaginaire sonore.

ACSR et SILENCE RADIO

Pour l’acsr, la dif­fu­sion de l’œuvre radio­pho­nique (avec ses moda­li­tés tech­niques et son contexte d’écoute) est un élément consti­tu­tif du pro­ces­sus de créa­tion, sur lequel l’artiste doit pou­voir encore inter­ve­nir. Elle peut et doit être l’objet d’une réflexion ou d’une remise en ques­tion dans le cadre d’une recherche artis­tique col­lec­tive ou individuelle.

À l’heure où les espaces dédiés à la créa­tion radio­pho­nique ont ten­dance à se raré­fier, l’acsr conti­nue sa réflexion sur les nou­veaux moyens de dif­fu­sion par Internet. Voici SilenceRadio.org : un espace d’écoute dédié à la créa­tion radio­pho­nique contemporaine. Silence Radio est un espace radio­pho­nique d’écoute par­ta­gée. Née le 1er avril 2005, Silence Radio se consacre à la mise en lumière d’œuvres et d’artistes qui témoignent d’une qua­lité d’écoute et qui explorent toutes les poten­tia­li­tés de l’expression radiophonique.

en savoir plus et écouter : acsr et silence radio

EST-CE QUE TU ENTENDS CE QUE JE VOIS

L’association
Est-ce que t’entends ce que je vois ? a pour vocation de sensibiliser les publics aux créations sonores et aux reportages radiophoniques.

en savoir plus et écouter : http://www.estceque.org/
 

HISTOIRES D’ONDES

Avant de devenir une association, Histoires d’Ondes est une émission de radio, diffusée sur Jet FM depuis 2001. C’est une fenêtre ouverte, une invitation à expérimenter la création sonore et à rêver par les oreilles.
L’émission invité également à la création, il est en effet possible d’envoyer vos créations à l’association Histoires d’ondes, à l’attention de Anne- Laure Lejosne, 11 rue de Dijon, 44800 Saint-Herblain.
Histoires d’Ondes l’émission, préparée par Anne-Laure Lejosne, tous les jeudis de 18h à 19h sur Jet FM 91.2 et sur www.jetfm.asso.fr

en savoir plus et écouter : Histoires d’ondes et jet fm

LA MECANIQUE DES SONS

La mécanique des sons est un projet qui tient à faire entendre des sonorités du Nord Pas de Calais, à travers des réalisations radiophoniques, sonores et musicales.
La Mécanique des Sons capte l’énergie sonore d’un lieu. Après analyse, transformation et ajustement, cette force active et entraîne les rouages sonores. Le son mécanique ne provient pas seulement de machines, le fait de capturer une ambiance et de la transformer est un procédé mécanique à part entière.
En résumé, l’objectif est d’enregistrer les mouvements des lieux, de la nature, des hommes et des objets. Une fois cette matière capturée, elle est coupée, modelée, modifiée pour arriver à des créations sonores, musicales ou radiophoniques. La démarche de création se veut donc mécanique, dans le sens de la répétition et de l’instinct et non du geste irraisonné.
en savoir plus et ecouter : http://www.mecaniquedessons.com/
 


forum

  • Inès
    13 mai 2015, par Inès

    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre article.

  • Mon village, c’est Kinshasa
    21 octobre 2014, par Benjamin Bibas / Radiofonies Europe

    Bonjour.

    "Mon village, c’est Kinshasa" est un documentaire audio de 50 min en forme de déambulation sonore dans la capitale congolaise. Plus d’infos et écoute possible ici : http://www.radiofonies.eu/Mon-village-c-est-Kinshasa.html

    Je me demandais si votre émission "CréationS radiophoniqueS" pouvait être intéressée par une diffusion.

    Un grand merci d’avance pour votre attention, bien cordialement, Benjamin Bibas pour Radiofonies Europe

Soutenir par un don