Conger ! Conger ! "Zaad"

Inclassable

lundi 21 juillet 2014 par prog

A Marseille, le brulôt quitte son port.
Messieurs Conger Conger (PatriceDeBenedetti, DidierBautzmann, PierrotGon), c’est “de pleine guerre” qu’on s’emporte avec vous toujours plus loin.
Noise, Hardcore, Death Metal, Disco Punk, Funk, de quoi nous tournebouler, rouler-bouler, une fin sans fin, dans un univers hors d’atteinte d’une quelconque homologie.
Pas de bouffée d’oxigène, on sort de l’asphyxie générale avec un corps de guerrier aux supers pouvoirs.
La métaphore va pas sans dec’.
Côté recette avant l’effet miracle : passer de l’état d’hypnotique au déclanché d’orgasme, de la transe sous enfet à la crise d’angoisse hystérique… sans vouloir vous inquiéter tout le lâcher prise vient avec. Lobotomie ou cure de jouvence, le résultat est là : beau, grand, fort, puissance max.
Marseille jusqu’au quatre coins du monde.
Fondé en 2008 sans compter toutes les dates (à la grosse pelle), la discographie du groupe fera office également de séduisants préparatifs : (chek list :) 
Deux maxis, un cinq titres mini CD (chez Xcrocs Records), un quatre titres “Incarus” (en autoprod), partagé en split (avec le groupe Ox-Scapula chez Katakak) un premier album “At the Corner Of The World” (toujours chez Katakak et également en tirage vinyle limité, album renversant inspirés de la trilogie littéraire de Jean Hatzfeld, témoignage bouleversant relatant la tragédie du génocide au Rwanda en 1994, textes majeurs sur fond de musique toujours aussi eclectique), la suite à venir et pour vous Zaad, (valise musicale encore pleine à craquer), le meilleur dans tout ce qu’on leur souhaite, tant que y’a de la vie, avec eux on ne s’arrête jamais, la soif, l’adrénaline, on a jamais été aussi vivant chez les Congers. Hourra ou Big Up allez surtout les voir et les écouter.

http://congerconger.bandcamp.com/