Attac : fait de la radio !

mercredi 28 juin 2017 par Radio-Grésivaudan

Émission réalisé par le groupe Attac Grésivaudan, chaque mardi de 19h30 à 20h30 :
à ré-écouter en cliquant sur "archives" ci-dessous.

 Emission du mardi 6 juin 2017 : Où va la gauche ?

Pour répondre à cette question, Politis et la fondation Copernic ont invité Christian Laval, sociologue, co-auteur de "Commun" (Editions La Découverte) et « Ce cauchemar qui n’en finit pas ».EmissionEmis

Emission du mardi 19 septembre 2017 : veillée d’armes


Cette émission est toute consacrée à la mobilisation citoyenne avec une introduction de courts sketchs réalisés par ATTAC Paris et une fin d’émission qui met en exergue les mensonges du gouvernement Philippe - Penicaud concernant la loi travail.


EEmissionEEmission du mardi 27 juin 2017 : l’identité c’est la guerre

Retour sur l’état d’urgence, la loi travail, puis diffusion d’une conférence enregistrée par l’hebdomadaire Politis et la fondation Copernic dans le cadre des émissions WEB « 2017 en débat ».

Roger Martinelli est historien, il fait ici le lien entre la mondialisation qui peut se définir par une mondialisation des marchandises et la montée de l’extrême droite due aux peurs que cette mondialilsation induit chez les personnes maltraitées par tous les partis qu’ils soient de gauche ou de droite.
Au sujet de la corruption, il dit qu’il ne suffit pas de la dénoncer, mais que la combattre, il faut mettre en place un autre système qu ele système capitaliste qui la porte en son sein. Cela donne un éclairage aux affaires qui sont sortis lors des dernières élections au sujet de ministres d’un gouvernement qui se décrivait comme le héraut contre la corruption.


Emission du mardi 13 juin 2017 : Asociation Survie

Préparée par ATTAC Marseille, cette émission évoque les formes d’intervention néocoloniale française en Afrique avec pour invité Étienne Chomarat de l’association Survie, membre fondateur d’Attac.

Elle est suivie d’une information portée par le collectif "Grèce-austérité" sur la situation en Grèce après le 4ième mémorandum.

Emission du mardi 6 juin 2017 : Où va la gauche ?

Pour répondre à cette question, Politis et la fondation Copernic ont invité Christian Laval, sociologue, co-auteur de "Commun" (Editions La Découverte) et « Ce cauchemar qui n’en finit pas ».

Emission du mardi 30 mai 2017 : Nanoparticules, nanosciences et les nanotechnologies (NST).

Ce soir nous recevons deux invités :
• Francis Chateauraynaud Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) qui dirige le Groupe de Sociologie Pragmatique et Réflexive. Il travaille essentiellement sur les rapports entre science et société, sur les alertes et les Controverses environnementales et/ou technologiques. C’est dans ce cadre que les nanotechnologies sont devenues pour lui un terrain d’étude. Il a notamment suivi le débat public de 2009- 2010.
o Nanosciences et technoprophéties. Le nanomonde dans la matrice des futurs, Paris, Document du GSPR, avril 2005.
o "Les lanceurs d’alerte et la loi", Revue Experts, n° 73, avril 2009.
o La trajectoire d’une alerte est-elle manipulable ? Espaces de calculs et jeux de pouvoirs dans les processus de mobilisation en santé environnement, texte de la . communication au Colloque Gouverner l’incertitude : les apports des sciences sociales à la gouvernance des risques sanitaires environnementaux, coorganisé par l’AFSSETet le Réseau R2S, Paris, 6-7 juillet 2009
o Sociologie argumentative et dynamique des controverses : l’exemple de l’argument climatique dans la relance de l’énergie nucléaire en Europe, A contrario, 2011/2
o Chimères nanobiotechnologigues et post-humanité, promesses et prophéties dans les controverses autour des nanosciences et des nanotechnologies [archivel,Rapport Final du GSPR, ANR Pnano, novembre 2012.
• Sarah Dubernet est membre de l’Association de Veille et d’information civique sur les Enjeux des Nanosciences et des Nanotechnologies.
Un thème aussi vaste que son objet est infiniment petit : « Nano » renvoie à une unité de mesure, le nanomètre (nm) qui est 1000 millions de fois plus petit qu’un mètre. Nous sommes à l’échelle de I’ ADN et des atomes. On parlera donc de nanoparticules, nanosciences, nanotechnologies ... bref nous emploierons le terme nana pour englober l’ensemble, tout en essayant d’être le plus précis possible dans nos propos. Énergie, aéronautique et spatial, électroménager, textile, cosmétiques, médicaments, alimentation, eau ... les nanoparticules sont partout, même si on ne les voit pas, ce qui rend le sujet d’autant plus difficile à traiter. Les citoyens sont très peu, voire pas du tout informés. Certains industriels incluent des nanos dans leurs produits sans que l’on en connaisse les impacts. Heureusement, des scientifiques et des associations citoyennes ont mis en avant les problématiques, en termes de toxicité, de transparence et d’éthique.

Emission du mardi 23 Mai 2017 à 19h30 : Hugues, Thomas et Adrien sont en direct pour parler du formatage de l’opinion par les médias et à qui appartiennent ces médias. Emission du mardi 16 mai 2017 : Des femmes prennent la parole - Des luttes au féminin

Des femmes prennent la parole :

  • >Anne, intervenante dans le cadre d’expertises décidées par les représentants du personnel au CHSCT.
  • Selma, qui a également passé plus de 10 ans à enquêter dans les coulisses de l’entreprise.
  • Katia Storaï, salariée d’une association d’éducation populaire politique.
  • Sabine, représentante du personnel au CHSCT.

À partir de leurs expériences, elles témoigneront des conditions de travail et d’emploi des femmes, de reproduction de stéréotypes de genre, d’agissements sexistes et de violences faites aux femmes au travail.
Elles nous diront les difficultés qu’elles rencontrent pour agir et changer les choses. Elles nous diront aussi les leviers d’action possibles. Elles nous diront leurs luttes, parfois bruyantes, parfois discrètes, mais toujours à l’œuvre.

Emission du mardi 9 mai 2017 : La démocratie dans tous ses états

Après les élections présidentielles que nous avons connues et qui se sont terminées par le choix entre deux positions insupportables : une candidate xénophobe d’une part, un candidat néolibéral d’autre part, j’ai choisi de vous faire entendre une conférence sur le thème de la démocratie organisée par Politis et la fondation Copernic. L’invitée est Mathilde Larrère, Historienne des révolutions et de la citoyenneté (UPEM) tend à éclairer l’actualité, depuis la Révolution de 89 à nos jours, jusqu’aux expériences les plus récentes, comme Nuit debout.

Interrogée par Denis Sieffert de Politis et avec la participation de Alexis Cukier de la fondation copernic, elle répond à la question sur la genèse de ce système institutionnel imparfait dont nous avons hérité, et analyse les résistances à l’avènement d’une véritable démocratie sociale, mais pour commencer, la question posée à Mathilde Larrère est : quelle est cette démocratie dont nous avons hérité et qui nous satisfait si peu, a-t-elle était conquise sur les barricades ?

Musique Solal
 



 

 


Soutenir par un don