Ali Djilali, franco-arabo-alsacien

jeudi 30 décembre 2010

Evoquer l’histoire de sa famille dans un spectacle humoristique, c’est le choix qu’a fait Ali Djilali Bouzina avec « 75% familles nombreuses ».
Ses parents et leur tripotée d’enfants ont quitté l’Algérie dans les années 1960, direction la France. D’abord Marseille, puis l’Alsace, dans une petite bourgade non loin de Strasbourg où ses parents vivent encore. Ali y a grandi, devenant à la fois français, arabe et alsacien. Dans son spectacle, Ali Djilali parle d’exil et d’immigration, avec leurs joies et leurs difficultés.
Interview juste après le spectacle, joué ce soir-là dans le quartier Mistral de Grenoble.

MP3 - 27 Mo
ali_djilali