Albert, le Gorille et les gosses ou Chérie, donne voir le laisser-passer A38

lundi 21 mai 2012 par Radio-Grésivaudan

Vendredi 27 Avril dernier eût lieu une représentation de la pièce "Le Gorille", adaptation libre de la nouvelle "Rapport pour une académie." de Franz Kafka, mise en scène par Alejandro Jodorowsky (père), traduite et interprétée par le fameux Brontis Jodorowsky. Commanditée par Éric Latil, la saison 2011-2012 mettait en avant les différences au travers de nombreux arts et matière, et pour le coup, la différence est bien passé par l’incroyable jeu du protagoniste : Le Gorille. Pour cerise sur gâteau, l’honneur nous a été fait de rencontrer Albert Jacquard, occasion faite de papoter avec lui de maints et maints sujets. Il était en effet invité à donner une conférence sur le thème de la rencontre, et à visiter un lycée (choix fait de celui de Marie Reynoard à Villard Bonnot) afin d’entre en contact avec de jeunes étudiants. Or en ce jour radieux, et en raison de ce moment de théâtre, Radio Grésivaudan à décidé de dédier un dossier d’une demi-heure à ce que pouvait bien nous apporter cette pièce, Brontis même, Albert et les élèves du lycée, tout cela mixé avec de la liqueur de Fehling pour mettre en évidence les liens collants et sucrés des êtres humains dans leur ensemble synthétique.

Avec : Albert Jacquard, généticien, humaniste
 Brontis Jodorowsky, comédien.
les élèves et enseignants du Lycée Marie Reynoard


ecouter le dossier

Soutenir par un don