Alain Débiossat : « Valse et attrape »

Jazz

vendredi 29 avril 2011 par Les ateliers pédagogiques : François

Valse et Attrape, est le dernier album d’Alain Debiossat, musicien connu pour être un des membres fondateur et saxophoniste de Sixun. De nombreux musiciens, des compagnons de longue date, un chanteur malgache et Sixun au grand complet participent également à l’aventure.

Valse et Attrape propose un disque mélangeant différents genres musicaux. Comme le titre de l’album le précise, on y entend des valses à trois temps comme Vignane ou Valseria dans lesquels il laisse s’envoler sa flûte ou son soprano. L’opus se termine par une dernière valse La Joliette avec un des ses fidèles compagnon de route à la batterie, Jean-Marc Périssat.

 

Il ne s’enferme cependant pas uniquement dans la musique de salon et explore d’autres univers, avec des morceaux plus jazz funk comme Troubadour Blues, où le duo saxophone/trompette fonctionne plutôt bien. On y perçois toutes les influences musicales qui ont marquées sa carrière : l’influence africaine dans Terres Bleues où il invite le chanteur malgache Jean-Charles Kely ; les musiques caribéennes ou Sud américaines que l’on perçoit dans Sommeil de l’ange ou encore des couleurs musicales issues de ses neuf années passées au sein de l’Orchestre National de Barbès.

Enfin, Alain Debiossat offre de belles envolées à l’alto sur Gala de Prestige, morceau au rythme dance-flore qui vient rompre avec l’esprit valse et world musique.

A l’écoute de ce disque, on perçoit qu’il est un musicien de la terre, d’ici et d’ailleurs et de ce projet (tout comme l’illustre parfaitement la jaquette) il en résulte un album folklorique aux compositions gaies et colorées.