A.R.C.A.DE

lundi 8 avril 2013 par Radio-Grésivaudan

Depuis 30 ans, l’association Arcade, « une terre pour vivre » œuvre pour une coopération décentralisée.

Une vision du développement : Le développement d’un pays, d’une région ou d’un village ne peut se réaliser sans une assise économique aux fondations les plus élargies et solides possibles. Ce développement économique inscrit progressivement la population locale comme porteuse de sa propre destinée.
La prise en compte des réalités locales : La logique adoptée se doit de prendre en compte les réalités environnementales, les potentialités locales, l’innovation, l’implication de la population et la mise en place d’une gestion collective.
Un projet global : Ce développement est à plusieurs volets et intègre ainsi :
la création d’infrastructures permettant le développement et la diversification des cultures, la production alimentaire et sa gestion collective, le désenclavement, condition d’une commercialisation, des activités économiques ciblées sur le public féminin. Le développement social s’enracine durablement sur le développement économique, source de richesses locales. Convaincue que l’un ne va pas sans l’autre, A.R.C.A.D.E. s’engage sur les deux fronts, de façon à porter un projet global cohérent et par-dessus tout viable.
La coopération décentralisée : L’ARCADE est une association régionale en charge de la coopération décentralisée entre les communes françaises de Pontcharra, La Rochette, St Maximin, Le Cheylas et St Pierre d’Allevard (Isère et Savoie - France) au service du Développement économique et social des communes de DEMBELLA, BLENDIO, BENKADI, TELLA (Cercle et Région de SIKASSO – MALI).

Avec :

Bernard Glaise-Ferrand, président.
Valérie Géhin, coordinatrice de projet.
Moussa Diakité, chef de projet Mali.


ecouter l’invitée