60 ans de musiques telerama

compilation arbitraire

mardi 21 décembre 2010 par Radio-Grésivaudan

60 ans de Télérama : 200 titres, 55 euros, 14 heures, 12 CD Rock, chanson, soul, jazz, musique du monde, électro… Grands classiques, succès oubliés, standards pour initiés, perles méconnues…

Nous pouvons reprocher beaucoup de choses à ce coffret l’absence de nombreux artistes Brassens, Ferré, Higelin ou Ange, Telephone, Rolling stone, King Crimson ou Eno...

Nous pouvons nous demander pourquoi Reggiani et pas Caussimon, pourquoi Van Morrsison et pas Neil Young, pourquoi ultra Vox et pas Pigalle, pourquoi...

Nous pouvons nous énerver sur ce que font ici dans ce qui est présenté comme " voyage sonore idéal " un certain nombre d’artistes que nous classerions dans la catégorie guimauve ou faiseur de bruit ; pourquoi le choix de ce titre alors qu’un autre bien meilleur existe...


Nous pouvons aussi simplement écouter cet enchainement musical, un parcours de 60 ans, subjectif, partial, éclectique et laisser guider nos oreilles dans cet univers musical entre nostalgie, découverte, dérangement et passion.
Aucune compilation de ce style ne fera l’unanimité. Celle-çi a le mérite de ressembler à l’esprit de sa maison de production, un esprit de diversité culturelle et de mélange des styles. Ce qui ne leur ressemble pas cependant, c’est ce livret d’accompagnement, avec contenu tellement serré, qu’une loupe aurait mérité d’être livrée avec... 60 ans est un voyage sonore qui met cote à cote Rock, chanson, soul, jazz, musique du monde, électro… Un choix suffisamment rare, dans ce monde où le coeur de cible est devenu une profession de foi, qu’il faut l’encourager et le soutenir.