Catherine Hamburger

mardi 27 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan

Je m’appelle Catherine Hamburger, née en 1938 dans une petite ville du sud de l’Allemagne. D’une famille très éprise de la France, je passe, après mon bac, une année comme fille au paire, dans un chateau près de Bourges ; un séjour enchanté ! Après 2 années d’études à Stuttgart en Sciences Naturelles, je passe 2 années d’études à Grenoble (de 1961-1963) Là, en dehors des Sciences je m’interesse surtout à la montagne avec escalade/rando en été et ski alpin en compétition avec le GUC en hiver. Deux années merveilleuses ! Dès mon retour en Allemagne et après les examens pour le professorat, je commence à enseigner dans plusieurs lycées allemandes jusqu’à mon mariage avec un ingenieur français en 66. D’un commun accord on s’installe en 67 dans la banlieu grenobloise si proche de mes montagnes adorées.
Après quelques périples dans les environs de Grenoble, je trouve en 75 un poste fixe comme professeur de sciences nat. dans le nouveau collège de St.Ismier et la famille - 3 garçons- un toit à St.Nazaire les Eymes en achetant et reparant l’anciènne cure du village. Ayant beaucoup travaillé dans des associations (sportives, culturelles et surtout environnementales) depuis 1975 je cré en 2000, une fois à la retraite et après un trekk de 2 mois en Himalaya en 1998, l’association Alpes Himalaya. Cette association a comme but de promouvoir des rélations d’amitié et d’aide avec les peuples du toit du monde (Zanskar et le Ladakh). Depuis ce temps je passe mes étés et parfois aussi mes hivers en Himalaya en aidant plusieurs villages en très haute altitude (4200 m)à créer des écoles, maintenir la medecine tibétaine, organiser un tourisme solidaire, du chauffage solaire et maintes autres projets du developpement durable. Je suis très contente de l’évolution et le rayonnement de cette association où j’assure le rôle de présidente depuis 12 ans, mais je suis aussi membre dans beaucoup d’autres associations culturelles, sportives et surtout militante pour la nature et l’environnement. Coté famille je suis comblée aussi avec 12 petits enfants et 2 arrière petits enfants, qu’on accueille souvent à la maison à St.Nazaire les Eymes.
 

 


ecouter l’invité