Accueil > Les éditoriaux

Articles de cette rubrique

editorial du 18 au 26 janvier (Les éditoriaux)

vendredi 18 janvier 2013 par Radio-Grésivaudan
D’aucun diront que je me la raconte, et que j’ai de la chance de faire partie des privilégiés qui peuvent exercer leur métier selon l’emploi du temps qu’ils se choisissent (où à peu près). D’autres que je fais bien peu de cas de la croissance et de ceux qui la soutiennent en se levant tôt, dont Nicolas (...) > suite

editorial du 11 au 18 janvier (Les éditoriaux)

vendredi 11 janvier 2013 par Radio-Grésivaudan
Voilà, c’est fait. 2013 s’impose dorénavant à tous ceux qui reconnaissent la validité du calendrier géorgien. Pour les autres, c’est leur affaire. Et je ne vois pas pourquoi je céderais à l’intolérable pression de ceux qui élèvent l’anti-conformisme au rang de dogme post-moderne en renonçant à vous présenter (...) > suite

editorial du 4 au 11 janvier 2013 (Les éditoriaux)

vendredi 4 janvier 2013 par Les ateliers pédagogiques : François
Il a plu chez vous ? Ici... Un premier janvier 2013 Eveil provisoire. Celui qui autorise encore le sommeil. La lueur du jour traverse les interstices laissés par les volets mal clos. Puis quelques rêves égarent l’esprit, sans savoir la durée. Réveil définitif. La même lueur, à l’identique. (...) > suite

Editorial du 28 décembre au 4 janvier (Les éditoriaux)

vendredi 28 décembre 2012 par Les ateliers pédagogiques : François
A moins que les prédicateurs ne nous aient fait une farce en nous induisant en erreur sur la date, il semblerait que nous soyons passé avec brio à travers la fin du monde. D’ailleurs, le jour tant attendu du 21 décembre 2012, celui qui a fait couler tant d’encre et alimenté tant de discussions (...) > suite

Editorial du 28/12/2012 au 04/01/2013 (Les éditoriaux)

vendredi 28 décembre 2012 par Les ateliers pédagogiques : François
A moins que les prédicateurs ne nous aient fait une farce en nous induisant en erreur sur la date, il semblerait que nous soyons passé avec brio à travers la fin du monde. D’ailleurs, le jour tant attendu du 21 décembre 2012, celui qui a fait couler tant d’encre et alimenté tant de discussions (...) > suite

edtorial du 21 au 29 décembre (Les éditoriaux)

vendredi 21 décembre 2012 par Radio-Grésivaudan
A Radio Grésivaudan du 21 décembre 2012 (il est a peu prés 25 heures ) Boum !nous sommes entrés dans l’Ere quinquagénaire, Sans s’en apercevoir. Ca y est, je suis mort… Et bien cela me fait un drôle d’effet ! Et puis, je ne me rappelle plus très bien comment c’est arrivé. Voyons, voyons ? Mais, comment (...) > suite

eitorial du 14 au 21 decembre (Les éditoriaux)

vendredi 14 décembre 2012 par Les ateliers pédagogiques : François
Comment s’en sortir dans un monde cruel comme celui-ci ? Depuis la tendre enfance, on sait que l’être humain se construit de récits. Le cinéma, les livres sont du récit et l’information qu’elle soit filmée, écrite ou orale est elle aussi en plein dans le monde des Histoires. C’est bien ce qui nous (...) > suite

editoial du 7 au 14 decembre (Les éditoriaux)

vendredi 7 décembre 2012 par Radio-Grésivaudan
Trop plein ? Les événements qui se succèdent depuis près d’un mois , bien que de nature différente, sont l’occasion, pour les gazettes, de laisser libre cours à une logorrhée où l’information - pas toujours rigoureuse d’ailleurs – n’est que prétexte à une mise en scène où chacun , pour se démarquer du (...) > suite

editorial du 30 novembre au 7 decembre (Les éditoriaux)

vendredi 30 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan
Fichtre ! Me voilà devant mon tout premier édito pour Radio Grésivaudan, et patatras, le trac de la page blanche qui scotche ma langue sur le clavier. Pourtant, ce n’est pas l’actu qui manque… Relis donc un article du Monde diplomatique sur la compétitivité ou l’emprise du monde financier sur les (...) > suite

éditorial du 23 au 30 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 23 novembre 2012 par Les ateliers pédagogiques : François
Je sais, c’est pas très original d’écrire un édito là-dessus, tous les journaux se sont déjà emparés de l’énormité, mais je ne peux pas m’en empêcher, alors voilà, je vous le donne en mille : j’ai moi aussi envie d’exprimer mon indignation sur les chamailleries qui titillent ces jours-ci les deux grands hommes (...) > suite

editorial du 16 au 23 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 16 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan
« La transparence est un concept absurde ! » Stéphane Fouks – Vice Président du Groupe Havas. Emission de France Inter : On n’arrête pas l’Eco .Samedi 20 octobre 2012. Il se trouve que sur les routes de France ce Samedi 20 octobre 2012 je n’écoutais pas Radio Grésivaudan. Et captant dans mon véhicule (...) > suite

editorial du 9 au 16 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 9 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan
Un samedi de septembre où il faisait beau et bon vivre, j’ai arpenté les ruelles de Cluny avec mon micro. Cluny semble être une ville faite de convergences spirituelles, artistiques et culturelles, dont l’abbaye magnifique est bien connue en Europe et dont les Arts et Métiers attirent plus d’un (...) > suite

editorial du 2 au 9 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 2 novembre 2012 par Radio-Grésivaudan
Rude tâche que celle de celui qui doit, en quelques lignes, assurer l’incipit de sa station préférée . Que dire en effet, en ce début d’automne , qui ne soit le clonage de ce que l’on peut lire par ailleurs , à un moment où les médias, quel que soit leur support, s’acharnent à se copier mutuellement, (...) > suite

editorial du 26 octobre au 2 novembre (Les éditoriaux)

vendredi 26 octobre 2012 par Radio-Grésivaudan
Suis-je anormal ? Cela fait plusieurs jours que l’on nous informe que monsieur le premier ministre a parlé avant le conseil d’État, pour nous dire le matin au lieu du soir que la Loi sur le logement était rejetée par le conseil constitutionnel. 
 Diandre ! Voilà donc une faute grave, si grave qu’elle (...) > suite

edito de l’été (Les éditoriaux)

vendredi 6 juillet 2012 par Radio-Grésivaudan
En ces temps où le fait divers , l’éphémère et le moi- mon-corps se déclinent à la une des gazettes, dans une sorte de présent perpétuel, envisager la rédaction d’un édito destiné à perdurer pendant les deux mois d’été sur la page d’accueil de ma station préférée relève quasiment de l’illusion. Cependant, eu (...) > suite

edtorial du 29 juin au 6 juillet (Les éditoriaux)

vendredi 29 juin 2012 par Radio-Grésivaudan
Déclaration d’impôts... c’est fait. Acheter un matelas... à faire rapidement... Nettoyer l’ordi, c’est pas fait et va falloir faire du tri... Prendre rendez-vous à Pôle Emploi, arrglll ! La liste des choses à faire avant l’été est interminable, et comme d’habitude la rentrée verra certains points encore (...) > suite

Editorial du 22 au 29 juin (Les éditoriaux)

jeudi 21 juin 2012 par Radio-Grésivaudan
« Dans notre société moderne, l’idiotie n’est pas chez la plupart des gens, une condition générale et permanente, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. C’est un état dans lequel tout le monde glisse à plusieurs reprises au cours de la journée. La vie est tout bonnement trop compliquée pour qu’on puisse (...) > suite

Editorial du 8 au 15 juin (Les éditoriaux)

vendredi 8 juin 2012 par Radio-Grésivaudan
Danger : l’anti-France est de retour ! Ainsi donc, nous entrerions maintenant dans une nouvelle période historique de notre beau pays ? Et si l’on en croit ce que nous annoncent ceux qui tinrent les rènes depuis quelques lustres, le pire est à venir, et la catastrophe est au bout du chemin. Il (...) > suite

éditorial du 1er au 8 juin (Les éditoriaux)

vendredi 1er juin 2012 par Radio-Grésivaudan
La deadline approche à grandes enjambées, et toi tu restes là, plantée devant ton ordinateur, à l’écoute des oiseaux printaniers. Eux semblent enjoués par la clémence du temps. Toi par la beauté de leurs chants, par leurs paroles musicales... " Mais tu as l’air angoissée... ça doit être le syndrôme (...) > suite

editorial du 25 au 31 mai (Les éditoriaux)

vendredi 25 mai 2012 par Radio-Grésivaudan
« Editorial : Article qui provient de la direction d’un journal, d’une revue et qui correspond à une orientation générale (Le Micro Robert ) » Alors là, moi qui suis de plus en plus désorienté par la situation générale, comment pourrais je , obligeamment cela va de soi, écrire un éditorial, non (...) > suite

Soutenir par un don