Editorial de début de saison 2017/2018

Aux auditeurs et amis de Radio Grésivaudan

Vous savez tous que la situation pour les associations est difficile. L’été a été arrosé de mauvaises nouvelles dont la disparition des emplois aidés, réalisée en pleine période de vacances et sans aucune annonce qui est venue s’ajouter à la suppression de nombreux emplois dans le cadre de la nouvelle région. Certaines associations ont déjà disparus, d’autres se posent des questions sur leur avenir. C’est notre cas.

En temps normal plus d’une trentaine de bénévoles vous proposent une antenne riche et variée. Ils sont accompagnés par des salariés ( techniciens, journalistes, animatrice, formateur) pour les aider dans leurs émissions ou pour renforcer et enrichir l’antenne.
Aujourd’hui, les différentes mesures sur les contrats aidés et la disparition de projet régionaux font que 3 postes ont disparu dont ceux des 2 techniciens ( emplois aidés supprimés au milieu d’une formation qu’ils faisaient dans ce cadre et qu’ils ont dû arrêter).
Pour faire face à cette brutalité, nous avons dû stopper les émissions en direct depuis début septembre, et nous tentons d’organiser de la formation internes pour les bénévoles pour tenter de pallier ce manque. Ce n’est pas simple... Des émissions, devant la difficulté, pensent stopper leur programme. 
Un quatrième poste est en voie de disparition également grâce aux choix de l’état. L’histoire ubuesque mérite d’être connue. Un contrat aidé renouvelé le 20 juillet pour démarrer le 1er septembre, un avis oral de refus de paiement de l’état via l’ASP courant Août, un coup de téléphone nous informant de la situation le 20 septembre, un courrier officiel le 5 octobre nous annonce la disparition du contrat qui a officiellement démarré le 1er septembre... 

Comment envisager la suite ? Un casse-tête pour maintenir les émissions, pour l’organisation générale, pour maintenir les emplois, pour garder le niveau de qualité et de diversité de l’antenne...
Vous voilà donc informés sur notre situation ( identique à de nombreuses associations). Vos idées, suggestions sont les bienvenues. Une réunion générale d’organisation est organisée à la radio le 11 novembre à 10H, vous êtes les bienvenus.

Mais terminons par une bonne nouvelle. La grille redémarre cette semaine avec de nouvelles émissions ( gammes of Crolles sur les jeux vidéo ; comment se maintenir en bonne santé sur la santé au quotidien ; chronique d’une bouffe annoncée sur la cuisine et le vin ; Kikériki sur l’environnement... )

et comme disait William Shakespeare : “Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.”

E.L
 

Games of Crolles

Retrouvez nous tous les mercredis à partir de 22H30 et les dimanches à partir de 21H00 pour écouter des musiques cultes issues d’OST de Jeux Vidéo.

Cette semaine, un retour sur la conférence Nintendo qui a leu lieu lors de l’E3, le salon mondial des jeux vidéos de Los Angeles.

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !
Mardi 118 juin à 13H et Mercredi 19 juin à minuit
Big Brother capitaliste : Planète privatisée. Humanité fliquée. :
Autour des articles du Monde Diplomatique de Juin 2019 : * La « ville sûre » ou la gouvernance par les algorithmes. Caméras. Ordinateurs… Big Brother renforce chaque jour son contrôle des populations. Notamment en France ! En 1949, le 1984 d’Orwell relevait de la science-fiction. Ce n’en est plus en 2019. * Aéroports de Paris : Petites concessions entre amis. Aéroports de Paris est une entreprise publique rentable, pourtant bradée au privé. Une de plus. Vinci, qui nous a déjà volé les autoroutes (avec la complicité du PS et de la vraie droite), pourrait être le bénéficiaire du vol d’ADP. Vinci, l’empire du mal sur lequel le soleil ne se couche jamais, pourrait ainsi être « indemnisé » par Macron, suite à l’abandon de la construction d’un aéroport inutile à Notre Dame des Landes. Au delà de cette scandaleuse privatisation : Petite Histoire des nombreuses privatisations et rares nationalisations, en France, de 1936 à nos jours. Depuis 1986, tous les gouvernements – (« socialistes » y compris) – bradent tous nos services publics et toutes nos entreprises publiques. Surtout les plus rentables. Récemment encore : La Française des Jeux…

L’ours et la carotte

Mercredi à 14h : L’atelier des bricoleurs, à Toulouse, est un lieu où tout projet de construction en bois ou en métal devient possible grâce à un atelier partagé et aux bons conseils de spécialistes.

A+el

Emission du 18 juin 2019 : La musique

A l’occasion de la prochaine fête de la musique, A+El s’interroge sur la place importante que peur prendre la musique dans la vie de chacun d’entre nous.

Chansonmania

Tous les lundi à 13H30
Tout au long de ce rendez-vous, au fil des découvertes ou des artistes plus connus, vous retrouverez plusieurs rubriques, comme une île où l’on se pause, le temps…….d’une chanson, évidemment.
Lundi 17 juin :
Toute la chanson, avec des titres de Daguerre, Rachel des bois, Nicoletta, Dionysos, Jean Guidoni, Alain Bashung. En interview, nous passons tout un temps avec Fraissinet, pour parler de ses chansons, de son dernier album en date, "Voyeurs", et de mille et unes choses intéressantes que tu découvrira à l’écoute !! Chansomania gnagnagna !
Lundi 24 juin :
"A la lisière", c’est le titre du tout nouvel album de Clarika. Entre la sortie de cet album et une grande tournée qui s’annonce, Clarika passe tout un temps avec nous, pour parler de ce nouveau disque, de la scène, de chansons,... Egalement en écoute, Tony Melvil et Usmar, Stéréo Total, William Sheller, Serge Gainsbourg, Java, Jacques Higelin.

Les Chansons de Papa

samedi 22 juin à 9H30
Les Chansons de Papa vous proposent une émission consacrée à Aristide Bruant.

regard’ailleurs

le vendredi 14 juin à 14H : Marianne Chaud
Ethnologue, fondateur des éditions Anako, conférencier, réalisateur de documentaires, auteurs de livres sur les peuples du monde Patrick Bernard s’est pris de passion très tôt pour les peuples menacés. Depuis l’âge de dix-huit ans, il partage sa vie entre notre monde dit « civilisé » et les dernières terres sauvages de ces peuples que nous qualifions de “primitifs”. Les films et les notes de Patrick Bernard se consacrent à la mémoire vivante des peuples menacés. Ils témoignent de leurs situations et de l’urgence d’une prise de conscience qui puisse enfin aboutir à des actions concrètes.

Des gens dans la vie


Autour de nos micros, des invités pour parler de la santé, des relations humaines, du social, des femmes, de l’habitant. Une émission d’échange et de découvertes.
Ce mois ci  : La GPA : AU-DELA DU POUR ET DU CONTRE.

Soutenir par un don