Editorial de début de saison 2017/2018

Aux auditeurs et amis de Radio Grésivaudan

Vous savez tous que la situation pour les associations est difficile. L’été a été arrosé de mauvaises nouvelles dont la disparition des emplois aidés, réalisée en pleine période de vacances et sans aucune annonce qui est venue s’ajouter à la suppression de nombreux emplois dans le cadre de la nouvelle région. Certaines associations ont déjà disparus, d’autres se posent des questions sur leur avenir. C’est notre cas.

En temps normal plus d’une trentaine de bénévoles vous proposent une antenne riche et variée. Ils sont accompagnés par des salariés ( techniciens, journalistes, animatrice, formateur) pour les aider dans leurs émissions ou pour renforcer et enrichir l’antenne.
Aujourd’hui, les différentes mesures sur les contrats aidés et la disparition de projet régionaux font que 3 postes ont disparu dont ceux des 2 techniciens ( emplois aidés supprimés au milieu d’une formation qu’ils faisaient dans ce cadre et qu’ils ont dû arrêter).
Pour faire face à cette brutalité, nous avons dû stopper les émissions en direct depuis début septembre, et nous tentons d’organiser de la formation internes pour les bénévoles pour tenter de pallier ce manque. Ce n’est pas simple... Des émissions, devant la difficulté, pensent stopper leur programme. 
Un quatrième poste est en voie de disparition également grâce aux choix de l’état. L’histoire ubuesque mérite d’être connue. Un contrat aidé renouvelé le 20 juillet pour démarrer le 1er septembre, un avis oral de refus de paiement de l’état via l’ASP courant Août, un coup de téléphone nous informant de la situation le 20 septembre, un courrier officiel le 5 octobre nous annonce la disparition du contrat qui a officiellement démarré le 1er septembre... 

Comment envisager la suite ? Un casse-tête pour maintenir les émissions, pour l’organisation générale, pour maintenir les emplois, pour garder le niveau de qualité et de diversité de l’antenne...
Vous voilà donc informés sur notre situation ( identique à de nombreuses associations). Vos idées, suggestions sont les bienvenues. Une réunion générale d’organisation est organisée à la radio le 11 novembre à 10H, vous êtes les bienvenus.

Mais terminons par une bonne nouvelle. La grille redémarre cette semaine avec de nouvelles émissions ( gammes of Crolles sur les jeux vidéo ; comment se maintenir en bonne santé sur la santé au quotidien ; chronique d’une bouffe annoncée sur la cuisine et le vin ; Kikériki sur l’environnement... )

et comme disait William Shakespeare : “Les petites pluies sont longues, les tempêtes soudaines sont courtes.”

E.L
 

Litté J

"On parle souvent de l’enchantement des livres. On ne dit pas assez qu’il est double. Il y a l’enchantement de lire, et il y a celui d’en parler." Amin Maalouf

Litté J , du mardi au vendredi dans la télé au placard entre 10H50 et 11H  :

Mardi 26 juin : "Mon frère est un super héro" de David Solomons

Mercredi 27 juin : "Percy" de Rick Riordan

Jeudi 28 juin : "Trois princesses et patati et patata" de Marie Vaudescal et Magali Le Huche

Vendredi 29 juin : "Simple" de Marie Aude Murail

Emission littéraire pour la jeunesse et par le réseau de médiathèques et CDI du Grésivaudan en collaboration avec Radio Grésivaudan et LA LIBRAIRiE DU GRESIVAUDAN

Médias - Jeunesse - Citoyenneté


Une émission enregistrée en public et accueilli à l’Espace Aragon à Villard-Bonnot. Au sommaire de cette émission : différents sujets de société mais aussi... cette idée de citoyenneté qui selon la constitution Française nous donne le droit de participer à la vie publique de notre pays. Et quel autre média que la radio pour valoriser la parole des uns et des autres, mettre en lumière ou en déséquilibre nos certitudes, nos questionnements ou encore nos engagements ?

Rencontre avec Marie Aude Murail

Voici comment elle est présenté par son éditeur l’école des loisirs : " Qui n’a pas entendu parler de Nils Hazard, l’étruscologue-détective ? Ou d’Émilien, le « Rambo des nurserys », dont on sait à peu près tout depuis Baby-Sitter Blues ? Après ces deux séries, Marie-Aude Murail a exploré de multiples veines, qu’elles soient politiques, réalistes ou fantastiques. Oh, boy !, publié en 2000, a enthousiasmé adolescents et adultes et remporté une trentaine de prix avant d’être porté à l’écran puis sur les planches. Ont suivi, entre autres : Simple, plébiscité et couronné en Allemagne, Miss Charity, le plus victorien de ses romans, Papa et maman sont dans un bateau et… invités dans la crise, 3000 façons de dire je t’aime, ode à l’éternelle jeunesse du théâtre. Marie-Aude Murail est née au Havre (Seine-Maritime) en 1954. Parisienne, puis Bordelaise, elle vit aujourd’hui à Orléans avec son mari. Ses trois enfants ont grandi, comme ses quelque 90 livres, qui ont traversé les frontières, traduits en 22 langues."

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est l’émission quotidienne de Radio Grésivaudan. Du mardi au vendredi de 10h30 à 12h en direct, rediffusée à 16h30. Elle donne la parole aux actrices et aux acteurs de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !

Désormais, la télé au placard est à l’antenne du mardi au vendredi.

Chambéry Actu


Le 6 Juillet Fête des Eléphants & Exposition Eléphantesque

Chaque année plus de 30 000 éléphants disparaissent victimes de l’activité humaine. Malgré l’interdiction de 1989 du commerce de l’ivoire, le braconnage constitue la principale cause de mortalité de ces animaux sur le continent africain. L’espèce reste toujours menacée par la chasse illégale pour la viande, la perte de son habitat ainsi que les conflits avec les hommes. Sans une action de conservation d’envergure, les éléphants pourraient partiellement disparaître de l’Afrique dans les 50 prochaines années. Au vu du succès remporté par la première édition de « ELEPHANTESQUE » 2017, la ville Chambéry & ses commerçants, les partenaires publics & privés avec, la participation du WWF & de l’Agence ZOOM, désirent s’engager une nouvelle fois pour la sauvegarde de cet animal emblématique. Nous avons réussi, l’an dernier à donner plus de 10 000 Euros au WWF.
avec : Eric Bompard photographe

IMG/mp3/elephantesque.mp3
télécharger

Un partenariat pour redynamiser le commerce du coeur de ville

Tel était l’objet de la convention cadre signée le 13 novembre dernier par Michel Dantin, maire de Chambéry, et la chambre de commerce et d’industrie.

Avec en ligne de mire, une étude de redynamisation du commerce en centre ville. En présence des différents acteurs du commerce que sont l’Union des Commerçants et Artisans ou encore la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Avec :
Bruno Gastinne, président de la CCI de Savoie
IMG/mp3/cci_session.mp3
télécharger

Nathalie Van, vice-présidente de l’UCA (union des commerçants et artisans) de Savoie

IMG/mp3/uca_session.mp3
télécharger

Michel Dantin, maire de Chambéry

IMG/mp3/maire_session.mp3
télécharger

André Mollard, président de la CMA (chambre des métiers et de l’artisanat) de Savoie

IMG/mp3/cma_session.mp3
télécharger


Job Station, le forum de l’emploi saisonnier à Chambéry

C’était déjà la troisième édition de Job Station vendredi 27 octobre dernier. Ça se passait rue du pré de l’âne au centre social et culturel des Combes, dans le quartier des Hauts de Chambéry.

Une initiative de la ville de Chambéry en partenariat avec Chambéry Métropole, la Mission Locale du Bassin Chambérien, Pôle Emploi, le STAC , le centre social des Combes et les services de l’État.

L’occasion de rapprocher employeurs et demandeurs d’emploi lors de job datings (mini-entretiens). Objectif : apporter une réponse à la problématique du chômage dans le quartier des Hauts de Chambéry.

Une émission réalisée par Radio Grésivaudan, dans le cadre du projet régional de valorisation des activités économiques dans les quartiers dits "prioritaires", projet porté par AURA FM, la fédération des radios associatives d’Auvergne / Rhône-Alpes.

Avec :


- Damien Varon, adjoint à la ville de Chambéry, à l’origine de Job Station
IMG/mp3/damien_varon_session.mp3
télécharger

- Vincent Panisset, directeur territorial Pôle Emploi Ain / Savoie et Loreline L’Anthöen-Erba, conseillère de proximité à la Mission Locale Jeunes du bassin chambérien

IMG/mp3/pole_emploi_et_mission_locale_session.mp3
télécharger

- Dominique Liégeois, directeur Savoie Grand Revard, domaines skiables et office de tourisme et André Delugeard, directeur du village club Cap’Vacances de Valmorel

IMG/mp3/employeurs_session.mp3
télécharger

- Nathalie Monsimet, conseillère formation au FAFIH et David Beauvais, chargé de mission pro-saison

IMG/mp3/fafih_session.mp3
télécharger

- Denis Labbé, préfet de Savoie, Christiane Boisselon, vice-présidente de la mission locale jeunes du bassin chambérien, et Mustapha Hamadi, conseiller municipal de Chambéry et référent du quartier des Hauts de Chambéry

IMG/mp3/prefet_vice_presidente_conseiller_session.mp3
télécharger

- Boudaoud, Idi, Léa et Akil, jeunes présents à Job Station

IMG/mp3/jeunes_session.mp3
télécharger

- Naima Françon, directrice du centre social et culturel des Combes

IMG/mp3/centre_social_session.mp3
télécharger

- Dina Fatella, directrice de l’International School of
Communication

IMG/mp3/dina_fatella_isc_session.mp3
télécharger

- Hallid, demandeur d’emploi

IMG/mp3/hallid_asbani_session.mp3
télécharger



  "Sors de ta bulle", la BD solidaire.

Ça s’est passé au festival de BD de Chambéry du 6 au 8 octobre dernier. Des animations nombreuses, des éditeurs, des auteurs, des dédicaces... Et des échanges entre collégiens sénégalais et savoyards ; échanges qui ont aboutit pour la deuxième fois à l’édition d’une BD réunissant 30 histoires qu’ils ont réalisées avec l’aide de leurs professeurs d’arts plastiques. Les jeunes sénégalais dessinant les récits des jeunes savoyards, et réciproquement.

Avec : Emeline Lofredo, graphiste-illustratice indépendante ; Khaledi Obsela professeur d’arts plastiques ; Alain Pap Mandiani, professeur d’arts plastiques ; Christiane Peyronnard, Pays de Savoie Solidaires.

IMG/mp3/bd-solidaire.mp3
télécharger

 


l’Apéro des Locaux

Non, ils ne sont pas fous ! Enfin pas complètement, car l’idée est un peu folle quand même. Gourmande dans tous les cas ! Vendredi 13 octobre dans quarante restaurants et débits de boissons chambériens, les amateurs de produits locaux et tous ceux qui veulent les découvrir pourront, dans le cadre de menus savoyards, d’apéros dinatoires, ou pour un petit verre au comptoir, découvrir avec parfois quelque surprise la diversité et la qualité des produits du terroir. Si t’es Monchu, t’es foutu, tel est le mot d’ordre lancé par les initiatrices de la soirée festive : Anne Clotilde Masson et Alexa Pompéi, que vous pouvez écouter ici :
IMG/mp3/apero_locaux_rg.mp3
télécharger




La Ruche, nouvel espace chambérien dédié à l’outdoor et aux produits locaux.

Je vous propose de nous rendre à Chambéry, qui inaugure un nouvel espace, dénommé [La Ruche->http://www.chambery-tourisme.com/actu/!/news/la-ruche-nouvel-espace-dedie-a-loutdoor/], espace clairement tourné vers l’économie locale, les modes de déplacements doux, la gastronomie, l’environnement, et les activités outdoor.

J’ai rencontré Laurence Ameu, en charge de l’Office du Tourisme, « saveurs et nature », inauguré en juin dernier ; dernière entité à s’installer dans la Ruche. Laurence Ameu a bien voulu me faire faire la visite de ce lieu, visite au cours de laquelle nous allons rencontrer aussi Géraldine, responsable du café-vélo Inukshuk, et David, gérant de la boutique « Cyclable Chambéry 

IMG/mp3/laruche.mp3
télécharger

 ».

 


 

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !
A la radio, en live et sur le net, ensemble tout devient risible ! Parce que la dérision, c’est très sérieux, avec notre équipe de professeurs d’Histoire-Géographie, Polémix c’est tout les mardis de 12h30 à 13h30, et rediffusé le mercredi à minuit.

le mardi 19 juin à midi et demi, rediffusée à partir du mercredi 20 juin à 24h00 :
1948-2018 – Palestine-Israël – Et David devint Goliath…
Avec Olivier Pironet, journaliste du Monde Diplomatique et responsable d’édition de Manière de Voir.

1948 : Création de l’Etat d’Israël. Cette colonisation de la Palestine par des Juifs a été accélérée par le choc de la découverte des crimes nazis.

2018 : Commémoration des 70 ans d’Israël. Dans nos médias dominants, il n’a guère été question du long calvaire des Palestiniens, colonisés, chassés de leurs terres et opprimés… notamment au nom de fables religieuses sans fondement…

Soutenir par un don