Editorial du 2 decembre au 9 decembre

On n’y croyait plus. Preuve est faite que les voies du Seigneur sont impénétrables. Mais quand j’ai vu Ludivine et Frigide se pointer auprès du Messie j’ai compris que quelque chose de miraculeux venait d’advenir. Et mes pensées furent tout de suite pour celle qui ne croyait plus ( je plaisante) qu’un tel miracle fût possible. Et je ne doute pas un instant que ce fut pour Christine un véritable avènement, que dis-je, une épiphanie, que ce surgissement soudain , d’un vrai rural enchrémé comme on n’en rencontrait plus depuis que la chienlit usurpait les lieux du pouvoir conquis par effraction. Enfin Fillon vint ! Loués soient les retraités de la Sarthe et de la France profonde qui on permis ce surgissement patriotique auprès duquel le trumpisme s’apparente à du pipi de mécréant.

Mais attention ! Vigilance ! La horde des hérésiarques n’a peut-être pas dit ses derniers mots. Alain, François, Nicolas, Thierry et les autres ruminent sûrement en sourdine avant que de mal digérer le brouet potageux qui les a privés de leur soupe habituelle. Vigilance, donc ! Il ne faudrait pas que tout cela finisse en eau de Boutin et ne nous fillons point aux sourires convenus et aux serrages de pogne comme à la maison.
Enfin Fillon vint ! Que son règne arrive et la maison sera bien gardée. Fini le temps des feignasses et des assistés. Heureux les pauvres au turbin : 48 heures par semaine pour conforter la productivité des actionnaires assis tout près de Dieu. Les femmes à la cuisine et le ventre accueillant, ponte obligatoire et messe le matin. IVG conservée mais remaniée : Inquisition Vigilance Grossesse.
Finie la sieste ignoble des fonctionnaires ivres à force de téter la sève et la moelle des travailleuses-travailleurs, abusés par de mauvais conseillers, shootés au laissez-aller, au paracétamol et au repos hebdomadaire. Honte aux pédagos pervers, gorgés de vacances et de suffisance, prophètes du genre et de l’insoumission, fossoyeurs de Louis XVI et de Jeanne d’Arc, ignobles propagandistes du renoncement et des fausses valeurs, droitdelhommisme et laïcité, du marais des gauches et des bobos où se vautre l’anti-France.
Enfin Fillon vint ! Hosannah ! Sursum corda ! Debout la France des gagneurs, des fidèles et des rameurs ! Retour aux fondamentaux de la droite et des évêques : tais-toi et bosse, Dieu et le Medef reconnaîtront les leurs. Place aux humbles et aux repentants abusés par les mauvais pasteurs des Pyrénées-Atlantiques ou de Corrèze, malheur aux faux samaritains dont le nombre n’impressionne que les faibles et les feignants, pardon aux brebis égarées de la blonde Furie, la place où paître leur est déjà prête. Hors la France profiteurs et basanés des pays étrangers où se complaisent l’ignorance et l’impiété, assoiffés de T3 et d’allocations, embusqués comme au djebel au temps de la conquête, ivres de flemme et de farniente , prédateurs de nos filles et de nos petits garçons. Pouah ! Infidèles, craignez ! Le temps est venu de votre Armageddon !
Et vous avouerai-je que depuis ce dimanche historique où se réveilla notre vraie France, celle de la modestie, du courage et de la foi, il m’arrive de rêver aux jeunes filles en fleur , aux goûters sous la tonnelle arrosés d’une limonade de la grand-mère, aux paysans fiers et laborieux penchés sur le manche de l’araire, aux femmes en jupe longue et sage sur culotte rose à froufrous et porte-jarretelles, les cheveux permanentés comme au soir de leur noce, aux enfants derrière leur cerceau, courant à perdre haleine accompagnés par l’aboi délicat d’un toutou de concours.
Revivre, enfin !
Arrière socialos, communards, mécréants, traîtres et philistins : le temps est venu de la sainte reconquête, loin des faubourgs délétères de la Sécurité Sociale.
 A moi les vrais Français,
Hue cocotte !
et vive le Beaujolais nouveau !

MA

12 frimaire 225

Litté J

"On parle souvent de l’enchantement des livres. On ne dit pas assez qu’il est double. Il y a l’enchantement de lire, et il y a celui d’en parler." Amin Maalouf

Litté J mercredi 7 decembre à 18H30  : rendez vous avec "Indiana Teller " de de Sophie Audouin-Mamikonian
et les slams de francois et damien
émission littéraire pour la jeunesse en par le réseau de médiathèques et CDI du Grésivaudan en collaboration avec Radio Grésivaudan et la librairie Bel’Ysère

présences universitaires

Mardi à 18H, Une émission de l’Université Intercommunale Grésivaudan
La Connaissance accessible à tous, près de chez vous, l’UICG vous propose pour chacune des ses émissions un sujet autour de la connaissance avec des invités : Enseignants, conférenciers, dirigeants et/ou adhérents.

La Télé au Placard

La Télé au Placard, c’est votre émission quotidienne, du lundi au vendredi, de 10h30 à 12h (rediffusion à 16h30), qui donne la parole aux acteurs et actrices de la vie locale et culturelle du Grésivaudan !
Vous pouvez également nous retrouver sur notre page Facebook pour partager nos événements.

Invité(s) aujourd’hui Mardi 06 décembre :

- Éveline Cosse du Café des Arts à Grenoble pour nous présenter les concerts de la semaine. Toutes les actualités du café sur le site www.lecafedesarts38.fr
- Fabien Cornet de l’Espace Malraux à Chambéry pour les spectacles des prochains jours, et comme à chaque fois, c’est une très belle programmation qui vous attend. Toutes les infos sur le site www.espacemalraux- chambery.fr et le téléphone de la billetterie : 04 79 85 55 43

La route des petis vins

La route des petits vin ou “Le vin en liberté…” à la rencontre d’artisans de la terre : les faiseurs de vins. Clelia et Olivier Raymond ont emprunté une route de traverse, parsemée de petits crus moins en vue que les grands noms de cette région de Bourgogne. Mardi à 13H30

Attac : fait de la radio !

Émission réalisé par le groupe Attac Grésivaudan, chaque mardi de 19h30 à 20h30.

Emission du 6 décembre 2016
6ième république, c’est-à-dire à une refondation des institutions françaises. Il s’agit de quitter la cinquième république, qui présente un certain nombre de dysfonctionnement, notamment en matière de concentration des pouvoirs, ayant pour conséquence un déficit démocratique mais également un impact sur les inégalités sociales. Le bilan de la cinquième république est terrible : les élites au pouvoir semblent s’éloigner toujours plus des classes moyennes et populaires, autrement dit du peuple. Les inégalités ne se résorbent plus, le chômage bat des records et les générations nées dans les années 1980 et 1990 n’ont vécus que dans un contexte de « crise » alors que dans le même temps, le nombre de riches explosent et les frontières .deviennent floues entre pouvoir politique et économiquepregnant dans notre société ? Est-ce que la menace terroriste et l’état d’urgence ne constituent-ils pas des éléments favorisant le maintien de la Vième, avec son exécutif fort et son président chef de guerre ? Quelle est aujourd’hui la mobilisation autour de cette sixième république ?

Deux invités :

  • Paul Alliès, professeur de droit à l’Université Montpellier 1, Président de la Convention pour la 6° République, vous avez également été conseiller régional PS et secrétaire général adjoint au PS.
  • Pierre-Yves Cadalen, Doctorant en science politique vous êtes un des portes paroles du mouvement pour la sixième république

Pour aller plus loin www.c6r.org, www.m6r.fr et l’ouvrage de Paul Alliès "Pourquoi et comment une Vl’République Pour en finir avec la crise de régime" publié en 2002 aux éditions Climats


Emission du 29 novembre 2016
L’élection de Trump signe-t-elle la fin du TAFTA, voir du CETA

Faut’il se réjouir de l’élection de Trump ; ? Bien sûr que non ! Le revirement de la Wallonie : énorme renoncement ou au contraire, stratégie constructive ayant permis d’obtenir des avancées
Comment se passe la ratification ? Où en est-elle concernant le CETA et la TAFTA.
Le fonctionnement de l’UE, le manque de démocratie
 Peut-on être pour le CETA et contre le TAFTA ou l’inverse ?
 La Chronique de Matthieu Mayer sur la primaire de droite
Références
Manisfeste contre les traités de libre échange. Frédéric Viale.Erik Bonnier.
Invités : Antonin, Association Pour une Constituante, Frédéric Viale, Juriste, spécialiste du libre échange et de l’UE


 

Caravan

Emission animée par Joséphine, pour vous faire aimer le jazz, les musiques improvisées, et vous faire découvrir des artistes bientôt en concert dans la région.

Jazz Max

Tous les lundis à 18h, en direct une semaine sur deux :

tout le jazz, sans exclusions ni parti pris. Rencontres, découvertes et...redécouvertes. Jazz Max, un max de jazz dans tous ses états, dans toutes ses formes selon les passions de Max, ses souvenirs, et ses coups de coeur.

Les poules aussi ont des oreilles

Tous les vendredi, de 18h à 19h, "Les poules aussi ont des oreilles" invite un groupe à jouer en direct et à se présenter au cours d’une interview.

De la chaleur humaine et de la musique pour tous les goûts !

Polemix et la voix off

Polémix et La Voix Off, c’est la caricature tranquille...Depuis 2002 déjà !
A la radio, en live et sur le net, ensemble tout devient risible ! Parce que la dérision, c’est très sérieux, avec notre équipe de professeurs d’Histoire-Géographie, Polémix c’est tout les mardis de 12h30 à 13h30, et rediffusé le mercredi à minuit.

Emission du mardi 6 décembre 2016 à 12H30 et mercredi 7 décembre à minuit : Des habitants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes – 5/6 – Vive la « commune du bocage » ! Rencontre avec « un Camille » qui vous raconte avec amitié et confiance sa vision de la ZAD : « Micro-société » sans Loi, sans police, sans HP… fondée sur la discussion constante entre les différents collectifs. Cette organisation n’est ni facile, ni idyllique, ni parfaite… mais cela fonctionne pourtant depuis maintenant des années. En témoignent par exemple les tonnes de nourriture produites sur cette bande du superbe bocage nantais. Petite île de lumière dans la nuit fasciste qui tombe sur nous. « Démocratie horizontale » ? Sur la ZAD on n’aime pas trop les grands mots depuis longtemps galvaudés par des voyous en costume qui nous mentent, nous trahissent, nous mènent à notre perte. Sur la ZAD, il est pourtant parfois question d’anarchisme, de commune, voire même… de communisme… Lutte joyeuse pour la vie. Contre la mort par destruction capitaliste. Car ici on combat non seulement contre ce projet d’aéroport inutile, mais aussi contre son monde fasciste de pollution et de corruption… Lutte pleine de symboles et d’humour. Quand par exemple les autorités organisaient en juin un vrai-faux « référendum », sur la ZAD, l’action était de « refaire un dôme« .

Micros de Régions

Lundi 12 decembre à 8H30 :Agora Gleizé Radio Calade Avec : Rachid BOUDINA, Directeur de l’Agora Léa, collégienne
AGORA, centre d’accueil et de loisirs à Gleizé. Entretien avec Rachid Boudina, directeur de l’association Agora Gleizé, il gère pour la commune les structures d’Accueil et de Loisirs, l’Agora, rue Georges Sand et Les Pierre Bleues, route de Tarare. Coordinateur d’animation socio-éducative et culturelle, il nous fait partager son expérience dans des projets de développement social, auprès des habitants des quartiers et en particulier des jeunes. Rachid Boudina est accompagné de la jeune collégienne bellevilloise, Léa.